top of page

Solution 03. 

SCPI

Aussi connue sous le nom de "Pierre Papier", la SCPI (Sociétés Civiles de Placement dans l'Immobilier) est une façon de diversifier son patrimoine immobilier en détenant de façon indirecte de l'immobilier. La SCPI collecte l'épargne de particuliers pour l'investir dans l'immobilier tertiaire et reverse ensuite une quote part des loyers aux épargnants. Vous détenez de l'immobilier diversifié sans en avoir la gestion

C'est un dispositif accessible avec une mise de départ pouvant être de quelques centaines ou milliers d'euros. Ce type de placement permet donc de gérer son investissement à ses capacités financières puisqu'il est possible de racheter des parts par la suite. Et le taux de rendement est supérieur à 4%. 

Avantages 

Défiscaliser et donc gagner de l'argent 

Accessible à partir d'une centaine d'euros 

Absence de gestion 

Pas de frais d'entrée mais des frais de sortie

Un rendement entre 4 et 6,5% 

Revente facilité puisque vous n'êtes pas en charge de la gestion du bien

Loyers net de frais au prorata des parts détenues

Mutualisation des risques puisqu'une SCPI est répartie sur plusieurs biens 

Un placement de plus en plus populaire

Avec un total de 181 SCPI et une capitalisation globale supérieure à 60,3 milliards d’euros, les SCPI connaissent une cote de popularité croissante auprès des investisseurs particuliers. L’éventail de choix étant large, il est normal que certaines SCPI soient privilégiées par les français. Les SCPI de rendements sont ainsi très recherchées car les parcs immobiliers centrés sur les bâtiments professionnels (bureaux, commerces…) sont aujourd’hui considérés comme stables et rentables. En effet, contrairement aux particuliers, l’absence de paiement des loyers par les professionnels oblige la société à quitter les lieux dans le mois qui suit.

Pour réaliser un investissement en SCPI, il faut bien comprendre qu’il s’agit d’un investissement immobilier de long terme (supérieur à 8 ans) dont le capital n’est pas garanti. Par absence de garantie du capital, on entend une absence d’attestation écrite car, dans les faits, aucune perte n’est à déplorer et ce marché est en pleine expansion.


 

Quelques chiffres

Evolution des capitalisation des SCPI sur 10 ans en milliards d'euros

10.png

Source EIFE

bottom of page